background Ludii Portal
Home of the Ludii General Game System

   

Home Games Forum Downloads References Concepts Contribute Tutorials Tournaments World Map Ludemes About


 
Evidence in Senegal

2 pieces of evidence found.

Id DLP.Evidence.1524
Type Ethnography
Game Yoté
Date 1955-01-01 - 1955-12-31
Rules 5x5 board. Twelve pieces per player. Players alternate turns placing a piece on the board or . Players may begin to moving a piece already on the board. Pieces move one space in any orthogonal direction. A player may capture an opponent's piece by hopping over it to an empty space on the other side of it. When a capture is made in this fashion, the player chooses another piece belonging to the opponent to capture in addition. The player who captures all of the opponent's pieces wins.
Content "Le yoté est un des jeux d'argent les plus répandus du Sénégal, si répandu qu'il est tout à fait francisé, qu'il donne la verbe "yoter."...Vingt-cinq cases, 12 cailloux, 12 bâtonnets, on se couche en plaçant un seul bâtonnet ou un seul caillou à la fois; on peut conserver des pions en réserve, (souvent on en conserve deux); on prend, comme aux dames ("dames de Saint Louis"), en sautant, mais adns tous les sens, orthogonalement; on prend en plus un pion au choix dans le jeu de l'adversaire." Béart 1955: 462-463.
Confidence 100
Source Béart, C. 1955. Jeux et jouets de l'ouest africain. Tome II. Dakar: IFAN.

Id DLP.Evidence.2046
Type Ethnography
Game Ouri
Date 1785-01-01 - 1787-12-31
Rules 2x6 board with square holes, with two round stores on either end. 21 counters per player. Players alternate turns placing their counters in the holes on their side of the board. The first player places a number of counters on the board. The second player must then place more counters than the first player. The first player must then place an even number of counters if they first played an odd number, and vice versa. If a player starts with an odd move, they must end with an even move (and vice versa) and use all their remaining counters. The game ends when a player has used all of their holes, and placed all of their counters in the sixth hole on their side. If a player cannot place their counters according to the rules of the game, they lose.
Content Account from Golbéry: "Les jeunes...Foulhas, Iolofs aet Mandings aiment avec passion un jeu qu'elles nomment ouri; c'est un jeu de combinaison, auquel elle s'exercent beaucoup, et elles se font gloire d'y être habiles. Dans une pièce de bois dur de dix-huit pouces de longeur, de six de largeur et de quatre pouces de hauteur, sont creusés deux rangs de petites cases parallèles en forme de cuvettes; chaque rang est composé de six cases, et à chaque extrémité, se trouve une cas beaucoup plus grande et beaucoup plus profonde, qui contient les graines rondes, dont les joueuses se servent, pour jouer ce jeu; ce sont ordinairement des graines de baobab, dont la forme est celle d'une fève presque ronde. Chaque joueuse a vingt et une boules à placer; les coups sont alternatifs, et la primauté se tire au sort. Il faut qu'à la fin de la partie, les six cases de chaque côté aient été employées, qu'à la sixième case les vingt et une boules aient été toutes placées, et par la combinaison de ce jeu, le gain de la partie appartient à celle qui a mis son adversaire dans l'impossibilité de jouer son dernier coup, en observant les règles de jeu, qui varient suivant certaines circonstances de la partie, et suivant le nombre pair ou impair, des premières boules placées. Par exemple, si celle qui a gagné la primauté, débute par ne placer qu'une boule, son adversaire est forcée, parla règle de jeu, d'en placer au moins deux, mais elle peut aussi en placer trois; celle qui a joué la première, et qui va jouer son second coup, est forcée de placer un nombre pair de boules, soit au dessus du nombre trois, soit au dessous. Chaque coup de ce jeu est déterminé par de certaines conditions fort gênantes: une des règles, c'est que, si celle qui commence la partie, joue son premier coup impair, son dernier coup doit être pair, et employer toutes les boules qui lui restent; et réciproquement si le premier coup a été pair, le dernier doit être impair, et employer aussi toutes les boules restantes. L'intrigue et la combinaison de ce jeu, consistent à mener la partie de manière qu'au dernier coup à jouer, il soit resté dans la main de l'adversaire, une nombre des boules, qui ne soit pas conforme à la circonstance de la partie et au règles du jeu; si cela arrive à celle qui a eu la primauté, elle a perdu, et l'adversaire est dispensée de jouer son dernier coup; si cela arrive à l'adversaire, la partie est perdue pour elle; mais, si celle-ci a joué de manière à ce quelle arrive aussi à son dernier coup avec un nombre de boules, conforme aux conditions et aux règles du jeu, la partie est nulle." Golbéry 1791: 480-483.
Confidence 100
Ages Child
Spaces Outside, Public
Genders Female
Source Golbéry, S. 1791. Fragmens d'un voyage en Afrique Tome Second. Paris: Truffel et Wuurtz.

     Contact Us
     ludii.games@gmail.com
     cameron.browne@maastrichtuniversity.nl

lkjh Maastricht University Data Science and Knowledge Engineering (DKE), Paul-Henri Spaaklaan 1, 6229 EN Maastricht, Netherlands Funded by a €2m ERC Consolidator Grant (#771292) from the European Research Council